mardi 7 décembre 2010

Vaccinations et sérologie rubéole rougeole hépatite B

Mlle R 23 ans, IDE
Pas d’antécédents
Pas de traitement sauf pilule
Vient au cabinet avec un résultat de prise de sang prescrite par la médecine du travail
Sérologie rubéole : 8 (seuil de positivité à 10 UI / ml)
Sérologie rougeole également inférieure au seuil de positivité
Sérologie VHB : AgHbS négatif, Ac antiHbS positif (supérieur à 100) Ac antiHbC négatif

Elle vous demande quel est la conduite à tenir concernant ses rappels sachant qu’elle est à jour dans son calendrier vaccinal
Elle n’a pas de désir immédiat de grossesse mais ce n’est pas exclu dans un avenir proche

Devant la difficulté à lui répondre immédiatement et l’absence d’urgences on lui dit de rappeler au cabinet la semaine suivante pour avoir une réponse clair après renseignements pris sur la question


Pour la Rubeole
Deux doses de vaccin rubéole faites de façon certaine induisent une réponse sérologique proche de 100% -
mais à des taux pouvant ne pas rester détectables par les tests de routine validés pour le diagnostic d’une infection rubéoleuse. Dans le calendrier vaccinal il est précisé « qu’il n’y a pas lieu de vacciner les femmes ayant
reçu deux vaccinations préalables quelque soit le résultat de la sérologie ».

p324

Pour la Rougeole :

Le taux de séroconversion immédiate à la suite d’une vaccination contre la
rougeole réalisée après l’âge de 12 mois est très élevé ; il varie suivant les études
entre 97 % et 100 %. Le pouvoir protecteur réel, tel que les enquêtes épidémiologiques
peuvent le mesurer à l’occasion de phénomènes épidémiques,
varie entre 90 % et 95 %
L’immunité postvaccinale apparaît de très longue durée et persiste, de par
la présence d’une mémoire immunologique, même chez les sujets ne présentant
plus d’anticorps sériques. Cela est attesté par la réponse anamnestique
observée chez ces sujets à l’occasion d’une revaccination. La durée réelle de
la protection est difficile à évaluer du fait de l’existence de rappels naturels à
l’occasion de contacts des sujets vaccinés avec le virus de la rougeole, mais, à
ce jour, les échecs secondaires de la vaccination, correspondant à une disparition
de la protection avec le temps, paraissent jouer un rôle marginal dans la
transmission du virus.
Donc pas de revaccination recommandée non plus si le schéma vaccinal était complet


Remarque : pas d’indication ici à faire une sérologie rubéole ni rougeole
Pour l’hépatite B le dosage des anticorps antiHbS est suffisant

En particulier un lien sur le rattrapage vaccinal
Un lien pour le calendrier vaccinal pratique avec nom de spécialités et modalités de passage du prévenar7 au prévenar13

Rappel concernant les indications des sérologies VHB :

Etude de la réponse vaccinale (1-2 mois après la dernière vaccination) :Titrage des Ac anti-HBs
Dépistage : chez l’immunocompétent Ac anti-HBc
Dépistage : chez l’immunodéprimé Ag HBs, Ac anti-HBs, Ac anti-HBc
Dépistage : chez la femme enceinte Ag HBs
Diagnostic d’une hépatite aiguë Ag HBs, IgM anti HBc
Suivi d’une hépatite chronique Ag HBs, Ag HBe, Ac anti HBe

http://www.memobio.fr/html/viro/vi_vhb_se.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire